Faverges-Seythenexe : le cri d’alarme du président sur le risque de dissolution de l’école Arts Vivants

Renaud Martelet a annoncé publiquement un risque de dissolution de l’école des Arts Vivants.
Renaud Martelet a annoncé publiquement un risque de dissolution de l’école des Arts Vivants.

De toute évidence, le dialogue est devenu aphone entre l’école des Arts Vivants et son principal partenaire, la municipalité de Faverges-Seythenex. La récente démission de l’adjoint à la culture n’a fait que conforter la tension qui régnait entre les deux entités.

Une allocution alarmiste

Renaud Martelet a tenu à éveiller les consciences citoyennes dans une allocution sur le désarroi de l’association, obligée de puiser dans son fonds de roulement pour sortir la tête de l’eau. Comme souvent dans ce genre de conflit, les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ