Ceci prouve que ma variante l'homme sur la lune fonctionne

« Le va-et-vient entre les deux complexes devrait bien durer cinq ans »

Le terrain synthétique du stade Roger-Petit, avant son opération  refresh .
Le terrain synthétique du stade Roger-Petit, avant son opération refresh .

Si en interne on s’attelle déjà à cette nouvelle identité, on ne se fait pas d’illusions concernant la construction de nouveaux terrains, qui permettrait, plus tard, aux licenciés du club unique de s’entraîner et de jouer au sein de la même structure.

« Le va-et-vient entre les deux complexes devrait bien durer cinq ans, estime Patrick Bernadat. Lorsque l’on regarde ce qui se construit ailleurs, j’ai du mal à imaginer que l’on dispose d’autres terrains aux Etournelles, avant cela. »

Lors de la conférence de presse du 26 mai 2021, qui officialisait le «Groupement Jeunes Valserhône», présidé par Sylvain Sellier, Régis Petit, maire de la commune affirmait pourtant : « A partir de la saison 2025-2026, le club aura un pôle unique. Les infrastructures quasi neuves du Valserine seront réaménagées pour accueillir tout le monde au même endroit. »

Si ces futurs terrains sont amenés à voir le jour, ils ne pourraient se situer que sur la droite, en montant la route des Etournelles.