Beaufort: Laure et Thierry Roels souhaitent transformer leur maison en un tiers-lieu d’artisanat local

Pour les intéressés, Thierry et Laure souhaitent proposer le four familial à la vente pour une seconde vie: «Dans les années 50, c’était le plus grand four de France» (Contact: 07 66 61 44 28).
Pour les intéressés, Thierry et Laure souhaitent proposer le four familial à la vente pour une seconde vie: «Dans les années 50, c’était le plus grand four de France» (Contact: 07 66 61 44 28).

Dans les années 50, dans cette maison jaune du quartier du vieux pont, vivaient l’artisan boulanger Henri Gachet et sa femme. Une période historique où les ouvriers affluaient pour œuvrer à la construction du barrage de Roselend. Aujourd’hui, leur fille Laure Roels et son mari Thierry souhaitent impulser une nouvelle dynamique à cette bâtisse et la transformer en un tiers-lieu original et lieu de création pour artisans et artistes. Audacieux et décalé, Thierry Roels souhaite «  dédier cette maison à la mémoire de nos anciens et faire revivre le quartier avec un projet anachronique où les loyers seront fixés à des prix abordables pour les personnes voulant s’y installer  ». Il a déjà reçu des demandes pour des activités en herboristerie ou encore peinture sur bouteille de verre. Il en profite pour faire passer un message : « 

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ