Législatives : « Il va falloir se remobiliser pour le second tour », selon Olga Givernet

Olga Givernet, candidate de la majorité présidentielle.
Olga Givernet, candidate de la majorité présidentielle.

Quel est votre sentiment sur ce premier tour ?

Je suis déjà honorée de la confiance renouvelée par les électeurs de ma commune (Olga Givernet obtient 734 voix à Saint-Genis, soit 37,3 % des suffrages exprimés Ndlr) mais aussi sur l’ensemble de la circonscription où j’arrive en tête (29,96 % des suffrages exprimés, selon les dernières estimations du ministère de l’intérieur, Ndlr). L’objectif reste toujours de donner une majorité forte et claire au président de la République, afin de pouvoir mener à bien le projet d’avenir qu’il porte pour la France.

Etes-vous surprise des résultats sur la circonscription ?

J’envisageais que le candidat de Nupes (Nouvelle union populaire écologique et sociale, Ndlr) soit au second tour. C’est une campagne législative qui est très nationalisée. Ce n’est d’ailleurs pas le reflet des campagnes de terrain très actives qu’ont mené certains candidats dans la circonscription…

Quels sont vos objectifs pour cet entre-deux-tours ?

Il va falloir se remobiliser. On le voit pour ce premier tour, la journée a été plutôt calme, le taux de participation n’est pas au rendez-vous. J’aurais souhaité qu’il soit au-delà de 40 %. Il faut donc convaincre les Français d’aller voter le 19 juin. Nous allons rester mobilisés plus que jamais.