Législatives : un duel Roseren/Martin à l’affiche du second tour dans la 6e circonscription

Législatives : un duel Roseren/Martin à l’affiche du second tour dans la 6e circonscription

Prime au sortant pour l’un, retour gagnant pour l’autre. Ce dimanche 12 juin 2022, les électeurs de la 6e circonscription de la Haute-Savoie étaient appelés aux urnes pour le premier tour des élections législatives. Des électeurs qui ont fait le choix de la continuité, puisque le député sortant, Xavier Roseren (Ensemble !) s’impose en tête, avec 32,6 % des voix. Même si son score fléchit quelque peu par rapport à 2017 (34,3 %), le candidat de la majorité présidentielle aborde le second tour avec une confortable avance sur le second qualifié : Dominique Martin.

Un retour gagnant pour une figure politique locale

20 ans. C’est le temps qu’il aura fallu à Dominique Martin pour retrouver le second tour des élections législatives. Retiré de la vie politique depuis 2019, Dominique Martin signe un retour en force puisqu’il arrive à la deuxième place du premier tour pour la 6e circonscription, avec 19,1 % des voix. Si son dernier duel, en 2002, s’était soldé par une défaite face à Martial Saddier, Dominique Martin espère compter sur le soutien des patriotes et sur son expérience politique pour tenter de faire basculer la circonscription.

Pas de miracle pour la Nupes

Si, au niveau national, la Nouvelle union populaire écologiste et sociale (Nupes) arrive en tête du scrutin, au coude-à-coude avec la majorité présidentielle, elle ne se classe qu’en troisième position dans la 6e circonscription de la Haute-Savoie. Le candidat Ahmed Lounis rate de près le second tour : seulement 281 voix le séparent de Dominique Martin (RN).

La dégringolade républicaine

En 2017, Sophie Dion, député sortante Les Républicains, parvenait à atteindre le ballottage, en deuxième position face à Xavier Roseren. Cinq ans plus tard et après une présidentielle qui a tourné au cauchemar pour le parti, il semblerait que la 6e circonscription ait perdu son ancrage républicain. Le candidat investi pour les législatives, Xavier Chantelot, ne se classe qu’en cinquième position, derrière la Nupes et le candidat écologiste Stéphane Lagarde, avec un score de 6,5 %.

On prend les mêmes et on recommence ?

On a coutume de dire que les élections législatives constituent le troisième tour de la présidentielle. Et à y regarder de plus près, il semblerait que cet adage puisse s’appliquer aux résultats du premier tour des législatives, ici dans la 6e circonscription. Dans les communes où Marine Le Pen (RN) avait creusé l’écart avec Emmanuel Macron, en avril dernier, c’est Dominique Martin qui s’impose : c’est le cas de Magland (34,3 %), de Scionzier (35,5 %) et de Marnaz (29,07 %). À l’inverse, le candidat de la majorité présidentielle, Xavier Roseren, arrive en tête dans des communes qui avaient plébiscité Emmanuel Macron : à Chamonix-Mont-Blanc par exemple (39,6 %), à Combloux (49,4 %) ou encore à Sallanches (32,4 %).

L’abstention gagne du terrain et bat un nouveau record

C’est un chiffre qui fera date dans la 6e circonscription de la Haute-Savoie : le taux d’abstention pour le premier tour des législatives, qui s’élève à 55,3 %. Soit deux points de plus qu’en 2017, où l’abstention avait déjà atteint le niveau record de 53,9 %. Désintérêt pour la vie politique, envie de profiter du soleil ou oubli des heures d’ouverture des bureaux de vote : de nombreuses pistes peuvent être envisagées pour expliquer ce taux record d’abstention. Reste à savoir si cette tendance forte de l’abstention se maintiendra lors du second tour, prévu le dimanche 19 juin 2022.