Un milieu et une fin de semaine qui promettent d’être très, très chauds

Chaleur, chaleur, quand tu nous tiens. Attendez-vous à une fin de semaine exceptionnellement chaude!
Chaleur, chaleur, quand tu nous tiens. Attendez-vous à une fin de semaine exceptionnellement chaude! - Photo d’illustration Pixabay

Ce dimanche 12 juin 2022, les 35º ont été dépassés notamment à Grenoble. Un pic remarquable, suivi d’une légère baisse ces lundi et mardi, mais qui, et toutes les tendances météo le signalent, s’exprime comme un avertissement à un milieu et une fin de semaine sous des températures exceptionnellement chaudes. On parle d’atteindre, voire de dépasser les 35 ou 40º par endroits.

Une canicule (les températures ne descendront pas en dessous de 20º la nuit et établiront des records pour cette époque de l’année) d’ores et déjà soulignée comme précoce et intense. Intense en températures élevées et pas nécessairement en durée. La tendance orageuse qui devrait accompagner cet épisode chaud entraînera sans doute des baisses plus ou moins conséquentes au thermomètre.

Les pays de Savoie et l’Ain seront évidemment concernés avec des pics de chaleur similaires au reste de la France et notamment le sud et le centre du pays.

Les raisons de ce nouvel épisode très chaud

La Chaîne Météo l’explique clairement : « Cette canicule est liée à la remontée une masse d’air subtropical torride sur le pays, pilotée par une dépression au large du Portugal qui agira donc comme une véritable pompe à chaleur. En conséquence, la forte chaleur déjà présente en début de semaine au sud s’étendra à l’ensemble du pays entre mercredi et jeudi. Il s’agira bien d’une vague de chaleur caniculaire puisque certaines régions connaîtront au moins 3 jours de forte chaleur consécutifs avec des températures supérieures de 5 à 15 ºC aux moyennes, comprises souvent entre 20ºC la nuit et plus de 35ºC en journée ».

Sur son site meteo-paris.com, Gilles Séchet parle de séquence historique : « Dans tous les cas, cet épisode s’annonce possiblement historique sur notre pays et ne devrait pas arranger la situation de sécheresse s’accentuant encore et toujours comme en témoignent les prévisions de l’évolution de l’intensité de sécheresse d’ici la fin de semaine prochaine sur la France ».

Un constat au quotidien facile à faire

Des températures conséquentes en cette mi-juin ont déjà été atteintes en France notamment en 2003 et s’il n'y a rien qui permette d’augurer un été caniculaire et s’il est normal que la chaleur soit présente en ce mois de juin, on peut tout de même se permettre de remarquer des phénomènes météo de plus en plus marqués (quelle que soit la période de l’année) et que l’on passe de plus en plus vite et abruptement d’une période de forte chaleur à du froid et vice-versa. Les pluies, les orages, le vent, chacun peut en faire le constat autour de lui, arrivent de plus en plus souvent en séquences intenses.

Faut-il y voir un rapport direct avec le changement climatique en marche et semble-t-il plus avancé que l’on ne l’escomptait ?, laissons la parole aux spécialistes, mais empiriquement chacun est à même de remarquer que les choses ne se passent plus vraiment comme avant. La sécheresse s’installe tout au long de l’année. Des arrêtés sur l’utilisation de l’eau sont pris dans de nombreuses régions. Le tout dernier épisode orageux et de fortes chutes de grêle par endroits, a eu des conséquences catastrophiques pour de nombreux agriculteurs. Des situations qui se multiplient et que toute la population est amenée à subir de plus en plus fréquemment.

Les précautions à prendre face à la chaleur

Alain Espinasse, préfet de la Haute-Savoie, rappelle dans un communiqué émis aujourd’hui mardi 14 juin 2022, les précautions particulières à prendre. Des précautions pour les habitants de la Haute-Savoie qui va être touchée, elle aussi, par la vague de chaleur, mais aussi pour tout un chacun où qu’on habite.

• Protégez-vous ainsi que vos proches plus vulnérables (personnes âgées, malades et nourrissons) :

◦ Hydratez-vous (évitez l’alcool) et rafraîchissez votre domicile ;

◦ Portez des vêtements amples et clairs ;

◦ Rafraîchissez-vous le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour

◦ Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passer plusieurs heures par jour dans un lieu

frais (cinéma, bibliothèque municipale, musée…) ;

◦ Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets durant la journée, ouvrez-les le soir

et la nuit s’il fait plus frais) ;

◦ Rendez régulièrement visite à vos proches vulnérables et incitez-les à s’inscrire sur la liste

mise à leur disposition par chaque mairie, afin de recevoir l’aide de bénévoles.

• Pratiquez le sport avec modération :

◦ Réduisez votre pratique et évitez les heures les plus chaudes (11h – 20h) ;

◦ Hydratez-vous en conséquence ;

◦ Portez des vêtements amples, aérés et clairs et se protéger du soleil (crème solaire, lunettes,

chapeau)

• Gare à l’hydrocution en baignade :

la mise à l’eau doit être progressive (y compris pour les

pratiquants de paddle, de kayak, de pédalos…) pour éviter un choc thermo-differentiel et le

risque de malaise.

• Sur la route, la chaleur fatigue plus :

◦ Evitez de voyager entre 12h et 16h, multipliez les pauses, rafraîchissez-vous, hydratez-vous ;

◦ Les nourrissons, enfants et animaux ne doivent jamais être laissés en plein soleil ni être

laissés seuls dans un véhicule, même quelques minutes.