Sergy : le festival Cirqualide offre deux journées de spectacle vivant

Aurélie Servoz, présidente et Nicolas Isambert, créateur de Chrysalide.
Aurélie Servoz, présidente et Nicolas Isambert, créateur de Chrysalide.

La pratique des arts du cirque, ludique, sollicite le corps et l’esprit. C’est une activité complète qui développe la motricité, l’équilibre, le rythme, la patience, la concentration et la créativité.

«  Le but n’est pas de faire de nos élèves des bêtes de cirque, on travaille le vivre ensemble, on observe comment ils se comportent dans le groupe, nous nous adaptons, explique Nicolas. Ils apprennent en jouant et ils jouent en apprenant. » Par ailleurs, l’école accueille quelques élèves en situation de handicap.

Une association en pleine expansion

L’association, après avoir grandi à Grilly, donne désormais ses cours au Centre Sportif de Sergy. Une grande salle, des espaces de stockage et davantage de créneaux lui ont permis de se développer.

Avec 160 adhérents cette année, 180 avant la pandémie, l’association propose des cours de 4 à 16 ans ainsi qu’aux adultes. Un deuxième formateur a rejoint Nicolas, Joan Soulier, ainsi qu’une formatrice bénévole. Grâce à la hauteur de la nouvelle salle, l’école propose désormais du travail aérien (trapèze, tissu, cerceau aérien et corde lisse). Un groupe spectacle s’est mis en place pour les élèves qui ont envie de se produire, ils ont un cours en plus de leur cours hebdomadaire, un spectacle est créé dès septembre et permet à la troupe de se produire lors de manifestations.

Le nouveau bureau de l’association est présidé par Aurélie Servoz qui met ses compétences au service de l’association et s’est investi dans la préparation du festival.

Des contes pour les plus jeunes

« Le festival a deux buts, faire se rencontrer les pratiquants des arts vivants locaux, professionnels comme amateurs, quel que soit leur niveau et faire plaisir au public avec des spectacles accessibles à tous », résume Nicolas.

93 artistes du bassin lémanique (à l’exception de 8 d’entre eux) se relayeront sur deux scènes samedi et dimanche après-midi. Un jam circassien invitera, sur une scène ouverte, les artistes à se produire avec des artistes qu’ils ne connaissent pas initiant un mélange des genres, musique, magie, acrobaties, jonglage… Les deux matinées seront consacrées au spectacle de fin d’année de l’école.

La compagnie Les voix du conte de Claire Parma présentera des contes pour les plus jeunes. Une restauration sera également proposée sur place.