Les multiples vies d’Yves Jeanjeau, le dernier tapissier d’Annemasse

Yves Jeanjeau dans son atelier de l’avenue de la Gare, ce mercredi 15 juin. Il a également travaillé 7 ans à Genève.
Yves Jeanjeau dans son atelier de l’avenue de la Gare, ce mercredi 15 juin. Il a également travaillé 7 ans à Genève.

À 75 ans, il est toujours là, au milieu de ses outils de travail et de ses rouleaux de ficelle, dans son atelier donnant sur l’avenue de la Gare guère plus grand que la chambre d’une résidence étudiante. Mais plus pour longtemps. «  J’ai des problèmes aux cervicales, je vais fermer en septembre, fait savoir Yves Jeanjeau, dernier tapissier-décorateur de la ville. Je n’ai même pas pensé à arrêter avant, je ne supporte pas de rester sans rien faire.  »

Celui qui est à la tête d’ADT (Agencement-décoration-tapisserie) n’a jamais cessé d’être actif. À plus d’un titre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite