Bonneville : de la résine de cannabis découverte sur un visiteur de la maison d’arrêt

De la résine de cannabis et des objets prohibés en détention ont été découverts sur des visiteurs de la maison d’arrêt de Bonneville.
De la résine de cannabis et des objets prohibés en détention ont été découverts sur des visiteurs de la maison d’arrêt de Bonneville.

Mardi 14 juin, avec le partenariat de la maison d’arrêt de Bonneville, un contrôle sur réquisition du procureur de la République a été réalisé au parloir dans le cadre des visites des familles de détenus. Cette intervention des gendarmes a été réalisée avec l’assistance d’un maître-chien et de son chien spécialisé notamment dans la détection des produits stupéfiants.

Cannabis et objets prohibés

Une dizaine de personnes a pu être contrôlée et fouillée.

Ont été découverts notamment de la résine de cannabis dissimulée sur un visiteur ainsi que des objets prohibés en détention.

Les personnes seront poursuivies

Le procureur rappelle que la remise ou sortie irrégulière de correspondance, somme d’argent ou objet à des détenus est un délit puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. Des enquêtes ont été ouvertes et les personnes interpellées feront l’objet de poursuites.

De nouveaux contrôles prévus

Le procureur de la République de Bonneville informe que ce type de contrôle « sera régulièrement renouvelé afin de lutter contre le développement de trafics au sein de la maison d’arrêt, au sein de laquelle il importe de conserver l’ordre et la sécurité de tous. »