Marine Le Pen ne reprendra pas la présidence du Rassemblement national

Marine Le Pen ne reprendra pas la présidence du Rassemblement national
Photo Nord Littoral

Marine Le Pen a annoncé lundi 20 juin depuis Hénin-Beaumont qu’elle ne reprendrait pas la tête du Rassemblement national, pour se consacrer à la présidence du futur groupe RN à l’Assemblée nationale.

« Je ne reprendrai pas la tête du RN. Je me concentrerai sur la présidence de ce très grand groupe », a-t-elle déclaré. Elle a aussi indiqué être « surprise » par le nombre de députés RN – 89, un record – élus dimanche soir au second tour des législatives, alors qu’elle en espérait environ 60.

Elle a enfin évoqué la réunion « d’ici quelques semaines » d’un congrès du parti, qui élira son successeur à la tête du RN. Ce dernier ne portera donc plus le nom Le Pen pour la première fois de son histoire.

Qui pour lui succéder ?

Le temps de la campagne présidentielle, Jordan Bardella avait assuré l’interim. Reste à savoir qui succédera désormais à Marine Le Pen. Mercredi 15 juin, le maire de Perpignan Louis Aliot avait déjà annoncé qu’il pourrait être candidat.