Une première partie de l’année trop douce et sèche sur le bassin aixois

Une première partie de l’année trop douce et sèche sur le bassin aixois

E n avril, ne te découvre pas d’un fil, en mai, fais ce qu’il te plaît »… Cette année 2022 aura partiellement confirmé le dicton, à l’inverse de l’année dernière, où le mois de mai avait été très humide !

Une chaleur record en mai

Il n’aura échappé à personne que le mois de mai que nous venons de passer a été chaud, sec et bien ensoleillé. D’ailleurs, les données de la station Météo-France située à l’aéroport au sud du lac du Bourget sont formelles : +3,1ºC par rapport à la normale de référence (1981-2010), soit une température moyenne de 18,3ºC contre 15,2ºC.

Surtout, les températures maximales (de l’après-midi) moyennes se sont hissées à 25,2ºC contre 20,8ºC normalement !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite