Se déplacer à vélo dans le Genevois, est-ce bien raisonnable?

Si en deux roues, les centres-villes restent dangereux, les aménagements cyclables sont de plus en plus nombreux et répondent aux attentes des pratiquants.
Si en deux roues, les centres-villes restent dangereux, les aménagements cyclables sont de plus en plus nombreux et répondent aux attentes des pratiquants.

Notre reportage débute avec cette ballade fredonnée par Max, grand baroudeur à deux roues : « Dans Paris à vélo, on dépasse les autos… à Annemasse, à vélo, c’est coriace… », reprenant «La complainte de l’heure de pointe», de Joe Dassin. Les amateurs apprécieront. Pour lui, c’est clair, sorti de la voie verte, la pratique du deux roues est dangereuse. Pourtant, chaque jour, de plus en plus de personnes enfourchent leur vélo.

1

La voie verte

du Grand Genève

est-elle sécurisée ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite