À Genève, la Fondation Baur est un écrin pour les arts d’Extrême-Orient

La Fondation Baur de Genève expose la magnifique collection d’art d’Extrême Orient d’Alfred Baur.
La Fondation Baur de Genève expose la magnifique collection d’art d’Extrême Orient d’Alfred Baur.

Il est tout fait possible de passer devant ce magnifique hôtel particulier du XIXe siècle sans soupçonner sa vocation de musée, explicite uniquement par une simple plaque rouge en extérieur. C’est pourtant un écrin qui renferme les précieuses collections d’une vie, celles d’Alfred Baur, décrit aussi comme le collectionneur d’art chinois et japonais le plus important de la première moitié du XXe siècle ainsi qu’un des plus remarquables d’Europe.

Près de 9 000 objets, sont exposés à la Fondation Baur. Le collectionneur est à l’origine d’un remarquable ensemble de céramiques impériales, jades et flacons à tabac chinois du VIIIe au XIXe siècle ainsi que des objets d’art japonais comprenant céramiques, laques, estampes, netsuke et ornements de sabre. Au fil du temps, le musée s’est enrichi de donations notamment de textiles chinois et japonais, dont des kimonos flamboyants et d’une importante collection consacrée à la cérémonie du thé au Japon.

Élégance et finesse

Sur trois étages, chaque objet est présenté avec élégance à la Fondation Baur. Les salles et les vitrines épurées sont personnalisées au gré des œuvres. Il est important de prendre le temps de l’observation pour admirer chaque détail représenté tout en finesse sur les objets d’art. Car tout est dans le subtil et le raffinement dans ce lieu baigné de clarté. Tapis chinois, meubles anglais, français ou chinois, boiseries Louis XVI rappellent l’intimité du couple Baur, voyageur et entrepreneur. Le visiteur s’attardera devant les céramiques des dynasties Tang, Song et Ming ou les porcelaines Kakiemon, Imari ou Nabeshima.

La visite de ce musée est pour les néophytes, l’occasion d’une initiation aux arts d’Extrême-Orient, et pour les initiés la certitude de croiser un ornement passé inaperçu.

A voir actuellement

L’exposition actuelle (jusqu’au 24 juillet) s’intitule :   Estampes japonaises  1860-1890

Commissaire : Helen Loveday 

Cette exposition à la thématique variée présentera des estampes de diverses donations reçues par la Fondation et qui n’ont, jusqu’à présent, jamais été exposées. Toutes datent des années 1860 à 1890, c’est-à-dire de la fin de l’époque Edo (1600-1868) et du début de l’ère Meiji (1868-1912), une période de profonds changements au Japon avec l’arrivée des puissances occidentales et l’introduction de nouveautés technologiques comme l’électricité ou les trains à vapeur.

https://www.fondation-baur.ch/fr