Prolongation du télétravail des frontaliers : un accouchement dans la douleur

Le télétravail des frontaliers sera encore possible au moins jusqu’au 31 octobre.
Le télétravail des frontaliers sera encore possible au moins jusqu’au 31 octobre.

À en perdre son latin. La prolongation de l’accord amiable provisoire sur le télétravail des frontaliers, en vigueur depuis le 13 mai 2020 et qui arrivait à échéance ce jeudi 30 juin, a été la source d’une confusion ayant de quoi déboussoler jusqu’aux observateurs les plus attentifs. Il aura fallu attendre pratiquement le dernier moment, soit le mercredi 29 juin, pour que tombe dans un communiqué de presse conjoint de la France et de la Suisse la confirmation officielle tant espérée. Les frontaliers et leurs employeurs pourront continuer à recourir au télétravail sans se poser de questions, au moins jusqu’au 31 octobre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite