David Ratsimba élu nouveau président de la communauté de communes du Pays Rochois

David Ratsimba, le nouveau président de la CCPR, entouré de ses vice-présidents.
David Ratsimba, le nouveau président de la CCPR, entouré de ses vice-présidents.

Ce mardi 5 juillet, les élus de la communauté de communes du Pays Rochois se sont retrouvés afin d’élire leur nouveau président. En effet, il fallait trouver un remplaçant à Jean-Claude Georget, l’ancien maire de La Roche-sur-Foron remplacé par Pierrick Ducimetière, le 25 juin dernier.

Vidéo

Guy Dujourdhui, doyen d’âge de la CCPR a eu l’honneur de présider les débats de cette nouvelle élection. Deux maires se sont présentés comme candidat à la présidence : David Ratsimba (Eteaux) et Jean-Claude Harmand (Saint-Sixt). Ce dernier a fait valoir sa candidature pour trois raisons : « Je suis contre le cumul des mandats, j’ai assuré la vice-présidence du pôle enfance et j’ai ramené l’ordre, je fais partie de la majorité présidentielle et je souhaite qu’elle soit plus représentée au sein de la CCPR et non pas voir des élus en ordre de marche derrière le candidat du conseil départemental. » Le ton était donné. David Ratsimba, lui, a parlé « d’union, de complémentarité, de rassemblement. Je veux être tourné vers l’avenir pour ses habitants. » Des arguments qui semblent avoir plus séduits les élus. Il a été élu avec 32 voix, contre 4 pour Jean-Claude Harmand et deux votes blanc.

Lors de sa première prise de parole, il a dit son intention de revenir à un fonctionnement «  à un système avec des commissions. » Il souhaite redonner « toute sa légitimité à l’ensemble des élus. » Et « toiletter l’ensemble des représentations extérieures au fil des semaines. » Comprenne qui pourra. Afin que son équipe soit en ordre de marche pour fin septembre, le maire d’Eteaux indique qu’il va consacrer son été à la CCPR.

Une seule main s’est levée contre l’élection de huit vice-présidents à ses côtés, celle du candidat malheureux à la présidence. Son équipe sera encore complétée dans un second temps par quelques conseillers délégués.

Huit vice-présidents

– Claude Thabuis (La Roche) : Petites villes de demain, économie, tourisme, gare

– Valérie Bouvier (Saint-Pierre-en-Faucigny) : finances

– Dominique Doldo (Amancy) : environnement, assainissement, ordures ménagères

– Chantal Coudurier (Arenthon) : agriculture et PAT

– Boris Avouac (Saint-Laurent) : enfance et jeunesse

– Isabelle Mourer (Saint-Sixt) : logement et gens du voyage

– Michel Roux (Cornier) : ressource en eau potable

–  Christelle Itnac (La Roche) : mobilité et transport