Aiton : dans le cadre de leur réinsertion, 4 détenus ont eu une permission de sortie en montagne

« La seule limite, c’est la volonté, admet Jean, parce qu’il a fallu monter. Le sac, ça représente le fardeau. On est montés avec ».
« La seule limite, c’est la volonté, admet Jean, parce qu’il a fallu monter. Le sac, ça représente le fardeau. On est montés avec ».

Aiton

Le centre pénitentiaire a organisé à l’initiative du parquet d’Albertville avec le service d’insertion et de probation (Spip) une permission de presque deux jours pour quatre détenus. Il s’agissait d’une mission socio-éducative basée sur la sensibilisation à l’environnement et plus particulièrement la réduction des déchets. Pour mener cette action, le parquet d’Albertville avait fait appel à l’association Montain Riders, en la personne de Juliette Guignouard, accompagnatrice en montagne.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite