Rumilly: des Assises de la santé pour lutter contre les déserts médicaux

Les premières Assises de la santé ont rassemblé de nombreux acteurs locaux.
Les premières Assises de la santé ont rassemblé de nombreux acteurs locaux.

Sans que l’on puisse parler de « désert médical », l’accès aux soins des habitants du territoire de l’Albanais rumillien pourrait devenir problématique.

À l’automne dernier, le départ à la retraite de trois médecins généralistes locaux, sur les 19 que compte le secteur, a donné l’alerte. « Bien que l’inquiétude se soit estompée avec la prise en charge d’une partie importante de leur patientèle par des remplaçants », devait constater Christian Heison, maire de Rumilly et président de la communauté de communes, « il n’en demeure pas moins que les perspectives d’augmentation de la population et de vieillissement sont à prendre en compte avec la dynamique aussi des départs à la retraite à venir sur le territoire y compris de spécialistes ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite