Vente d’Alpine Aluminium: que retenir de l’audience décisive au tribunal de commerce d’Annecy?

Anciens salariés de la Scop et avocats des repreneurs se sont croisés devant le tribunal de commerce d’Annecy, mercredi 13 juillet.
Anciens salariés de la Scop et avocats des repreneurs se sont croisés devant le tribunal de commerce d’Annecy, mercredi 13 juillet.

L’audience était décisive. Le tribunal de commerce d’Annecy s’est penché, mercredi 13 juillet 2022, sur le dossier Alpine Aluminium, véritable feuilleton depuis le redressement judiciaire et la reprise de l’usine en 2019. Voici ce qu’il faut en retenir.

La requête du parquet

C’est une démarche « extrêmement rare », selon le vice-procureur d’Annecy, Benoit Defournel. Le parquet d’Annecy a déposé le 4 mai dernier une requête qui a conduit à cette audience. Le magistrat annécien y a demandé la résolution du plan de cession ; en des termes plus simples : l’annulation de la vente de l’usine. « On considère que les cessionnaires n’ont pas rempli leurs engagements en termes de sauvegarde de l’emploi, de maintien de l’activité historique d’Alpine Aluminium (…) et de création d’emploi sur le site », explique-t-il.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite