Genevois : les fonds frontaliers, une manne vitale pour nos communes

La compensation financière genevoise atteint la somme record de 342,8 millions d’euros en 2022.
La compensation financière genevoise atteint la somme record de 342,8 millions d’euros en 2022. - DR

3,2 milliards d’euros. Ce chiffre correspond au montant reversé depuis 2010, par le Canton de Genève, aux départements français de l’Ain et de la Haute-Savoie, dans le cadre de la Compensation financière genevoise (CFG). Cette subtilité politico-économique est propre à notre territoire frontalier. Son principe est simple  : le canton de Genève est tenu de reverser 3,5 % de la masse salariale brute des travailleurs frontaliers, en compensation de l’imposition de ces travailleurs sur son territoire. La CFG comprend également un volet communal, reversé directement aux communes de ces départements, au pro-rata des frontaliers qui y résident (hors quasi-frontalier, non comptabilisé).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ