Ain : un forcené abattu par le GIGN après avoir tué cinq membres d’une même famille

Un forcené a été abattu par le GIGN mercredi 20 juillet après avoir tué cinq membres d’une même famille.
Un forcené a été abattu par le GIGN mercredi 20 juillet après avoir tué cinq membres d’une même famille. - Capture d’écran Google Maps

Les forces du GIGN sont intervenues ce mercredi 20 juillet à Douvres dans l’Ain pour neutraliser un homme ayant tué cinq personnes d’une même famille, dont trois enfants.

D’après plusieurs sources, cet individu était retranché depuis mardi soir dans la maison où résidait la famille qu’il a attaqué. Le maire de la commune Christian Limousin affirme auprès de franceinfo qu’il s’agissait d’une famille recomposée : un couple et leurs trois enfants.

Le forcené, âgé de 22 ans, était le fils du père de cette famille, issu d’une première union. Il ne vivait pas avec eux.

De longues heures de négociations

Mardi soir, une compagnie de la gendarmerie de Belley aurait été appelée pour une intervention à Douvres, au nord d’Ambérieu-en-Bugey. Le GIGN de Dijon a été engagé sur place dès 7 heures, ce mercredi matin « devant la dangerosité possible du personnage », indique une source à la gendarmerie auprès du Figaro.

Le forcené a été abattu à la mi-journée, à l’issue de plusieurs heures de négociation.