Lac du Bourget: la gendarmerie de la Savoie à nouveau en selle cet été pour surveiller les plages

Quatre gendarmes de la Savoie et deux gendarmes de la Garde républicaine sont déployés cet été aux abords du lac du Bourget.
Quatre gendarmes de la Savoie et deux gendarmes de la Garde républicaine sont déployés cet été aux abords du lac du Bourget.

Les gendarmes de la Savoie se remettent en selle cet été. Jusqu’au 28 août, quatre cavaliers de la gendarmerie de la Savoie accompagnés de deux cavaliers de la Garde Républicaine vont sillonner les plages du lac du Bourget jusqu’au dernier week-end d’août. Et comme l’an passé, les six chevaux du régiment de cavalerie sont hébergés par l’écurie Pharamand à Voglans.

La Garde républicaine intervient sur les communes du Bourget-du-Lac, de Charpignat à la plage, de Viviers et de Tresserve, depuis les Mottets jusqu’à la plage du lido, puis ponctuellement sur l’esplanade à Aix-les-Bains.

12 gendarmes en renfort tout l’été

Le dispositif, qui comprend aussi les patrouilles nautiques et cyclistes, doit permettre de « sécuriser les espaces publics et d’éviter les débordements et les comportements d’incivilité », d’après l’agglomération de Grand Lac.

Quatre vélos électriques sont utilisés par les gendarmes de la brigade d'Aix-les-Bains et des réservistes sont également déployés en renfort dans le cadre du dispositif estival de protection des populations (DEPP).

Sur l’eau, deux gendarmes de la brigade nautique d'Aix-les-bains réalisent chaque jour une patrouille sur le lac du Bourget à bord de la vedette gendarmerie, sur les créneaux de forte affluence du plan d'eau. Ils réalisent également des services de surveillance sur le lac d'Aiguebelette.

Les chevaux, un moyen de dissuasion

Selon le commandant de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Tavel, les patrouilles à cheval ont eu un « impact fort sur les chiffres de la délinquance avec une baisse conséquente du nombre d’incivilités en juillet et en août », assure-t-il. C’est un « moyen supplémentaire » qui permet aux gendarmes d’avoir une « hauteur de vue » et de faciliter l’échange avec la population. « Les gens sont très réceptifs et les chevaux en imposent », explique l’une des gendarmes équitants, Coralie Claren de la brigade d’Albertville.

Cette « proximité » et cette « présente humaine » est d’autant plus appréciée par les habitants et les touristes, selon le maire d’Aix-les-Bains et président de Grand Lac, Renaud Beretti. Pour le maire du Bourget, Jean-Baptiste Borsali, « ce dispositif est une solution grâce à la coordination des forces de l’ordre et des services de prévention ».

Déployé une première fois à Annecy en 2020, ce dispositif de prévention et de dissuasion a été ensuite initié en 2021 sur les plages du lac du Bourget par la Ville du Bourget-du-Lac avec le support de la brigade de gendarmerie de la Motte-Servolex. Il pourrait être à nouveau reconduit l’été prochain aux abords du lac du Bourget.