Les riverains mécontents de l’altiport de Megève

Entouré d’habitations, l’altiport de Megève cristallise les tensions entre riverains et usagers.
Entouré d’habitations, l’altiport de Megève cristallise les tensions entre riverains et usagers. - Pilote de Montagne

Le bruit des avions est devenu insupportable pour certains riverains de l’altiport de Megève. Inaugurée il y a bientôt 60 ans (voir ci-après), l’infrastructure est désormais contestée, au point qu’une Association pour le Respect de l’Alpe (ARA), dont le but est entre autres de dénoncer les nuisances causées, s’est créée en 2020, dénombrant alors plus de 15 000 mouvements chaque année. Deux ans plus tard, son président, Jean-Luc Bannay, n’a pas vu de résultats probants, considérant que «  les choses ont finalement très peu évolué  » malgré le discours de la mairie «  qui dit avoir fait des efforts en mettant une taxe sur les décollages et atterrissages 

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ