«Le but est d’avoir le moins de mauvais coups possibles»

«Le but est d’avoir le moins de mauvais coups possibles»

Rodolphe, au jeu d’échecs on ne peut donc jamais réussir ?

Contrairement à ce qu’on pense parfois, il n’est pas besoin d’avoir un super niveau et une grande expérience pour se faire plaisir quand on joue aux échecs, c’est d’abord un jeu. Bien sûr il y a plus de plaisir quand on gagne que lorsqu’on perd.

Tenez-vous parfois des propos cavaliers ?

On joue entre gentlemen et les échecs restent une pratique sérieuse. Au club, les séances du mardi soir sont consacrées aux cours, moments d’apprentissage et d’échanges, pendant lesquels on peut discuter, le vendredi soir on fait du jeu libre qui nécessite de la concentration.

Les Fous, on ne les rencontre pas seulement à l’asile ?

Nous sommes tous fous du jeu d’échec ! Il y a 4 Fous sur l’échiquier, ils ne peuvent se déplacer qu’en diagonale, ils conservent la couleur qui leur est allouée au départ.

Peut-on se prendre pour un roi ?

Au début de la partie on a tendance à se prendre pour un roi. Le Roi est la seule pièce qui ne se prend pas, s’il n’a pas de solution et ne peut ni être protégé, ni même fuir, la partie s’arrête.

Dans la société nous sommes tous des pions ?

On peut comparer le jeu d’échecs et la réalité. Le Pion est très très fort s’il arrive jusqu’à la 8e rangée il peut être promu en pièce, dans la majorité des cas en Dame, la Dame étant la pièce la plus forte sur l’échiquier, tous les déplacements lui étant permis.

Montez-vous facilement dans les tours ?

Je vois rouge quand mon adversaire gagne la partie, là je monte dans les tours intérieurement. Quand on joue aux échecs, il est important de savoir se maîtriser, comme dans les autres sports.

Peut-on jouer quand on a une case de vide ?

Il y a 32 cases vides au début de la partie et il y en a de plus en plus après les prises de chaque joueur. Jouer aux échecs au club, ce sont aussi des moments de convivialité, des échanges fructueux, qui apportent un contenu complémentaire dans nos cases respectives.

Vous est-il arriver de tomber sur un bon coup ?

Dans chaque partie il y a des bons et des mauvais coups, le but est d’avoir le moins de mauvais coups possibles afin de ne pas laisser d’opportunités à l’adversaire.