Sécheresse en Haute-Savoie : le Chéran en crise, les interdictions d’usage de l’eau montent d’un cran

La situation est des plus alarmantes sur le front de la sécheresse en Haute-Savoie. L’un des neuf bassins versants du département, celui du Chéran, rivière traversant le massif des Bauges*, a été placé en situation de crise jeudi 28 juillet 2022.

« Sur ce secteur, le niveau des cours d’eau atteint des records d’étiage. Les fonctions biologiques des cours d’eau sont altérées. Il convient de réserver les capacités de la ressource pour les usages prioritaires comme l’eau potable et les usages en lien avec la sécurité, la santé, la salubrité publique et l’abreuvement des animaux », indique la préfecture de la Haute-Savoie dans un communiqué de presse.

Ce placement au niveau le plus élevés des alertes sécheresse s’accompagne dès à présent de « mesures de réduction drastiques des usages de l’eau ».

Des interdictions totales de prélever la ressource entrent en vigueur pour :

– l’arrosage des pelouses, ronds-points, espaces verts publics et privés, massifs fleuris

– l’arrosage des stades et des golfs

– le lavage des véhicules

– le remplissage, la vidange ou la remise à niveau des piscines privées

– les activités industrielles et commerciales (sauf exceptions)

– le nettoyage des façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées

– les fontaines publiques et privées (en circuit ouvert)

Pour ce qui est du domaine de l’agriculture :

– arroser les potagers est interdit en journée, mais autorisé de 20h à 8h avec un arrosage manuel à pied

– l’irrigation par aspersion des cultures agricoles est interdite, sauf de 20h à 9h sur justification du bilan hydrique pour les vergers et vignes de moins de 3 ans et les pépinières de vignes

La préfecture de la Haute-Savoie rappelle que l’application de ces restrictions fait l’objet de contrôles réalisés par l’Office français de la biodiversité (OFB). Ces derniers sont en train d’être renforcés. Les contrevenants risquent une contravention de 5ème classe, punie de 1 500 euros d’amende pour les personnes physiques et 7 500 euros pour les personnes morales.

Sept autres bassins versants de la Haute-Savoie sont, eux, en niveau d’alerte renforcée (le stade 3/4). Quant à celui de l’Arve amont, il est actuellement en alerte (le stade 2/4).

(*) Voici la liste des communes traversées par le Chéran en Savoie et Haute-Savoie : Arith, Bellecombe-en-Bauges, Le Châtelard, Cléry, La Compôte, École, Jarsy, Lescheraines, La Motte-en-Bauges, Verrens-Arvey, Alby-sur-Chéran, Allèves, Boussy, Cusy, Gruffy, Héry-sur-Alby, Marigny-Saint-Marcel, Mûres, Rumilly, Saint-Sylvestre et Sales.