Bellegarde, famille Perrin (suite et fin, 2/3): le divorce entre les FFI et les FTP

Groupe de francs-tireurs partisans français (FTPF). Collection Ludovic Perrin.
Groupe de francs-tireurs partisans français (FTPF). Collection Ludovic Perrin.

D’après un rapport malheureusement anonyme, le groupe de FFI replié à Charix et auquel appartient Louis Perrin se divise.

Insurrection générale

Entre le 4 et le 18 août, il demeure en attente de l’ordre de reprendre le combat, alors que les FFI de Haute-Savoie ont lancé une insurrection générale dans la nuit du 15 au 16 août. Ne pouvant plus ronger leur frein, 35 hommes venus des FTP, mais aussi de l’Armée Secrète, décident de quitter le groupe pour rejoindre d’autres FTP qui ont repris le combat dans la Michaille.

Accusé de vouloir déserter, l’auteur du rapport se justifie en affirmant que «  [il n’est] pas venu à Charix pour combattre les pommes de pin, et que [son] devoir est de chasser les Boches de notre pays et principalement les collaborateurs  ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ