Ain et Haute-Savoie : l’inflation « n’est pas répercutée » sur les prix, assure le patron de Marché Pernoud (2/2)

L’enseigne ne veut pas «répercuter les prix de manière délirante, pour ne pas effrayer le consommateur».
L’enseigne ne veut pas «répercuter les prix de manière délirante, pour ne pas effrayer le consommateur».

Ce n’est un secret pour personne, les prix augmentent dans une proportion assez inquiétante, depuis le début de l’année ; phénomène aggravé par la guerre en Ukraine.

Du côté de Marché Pernoud, on ressent cette augmentation sur plusieurs points. «  Le gaz, l’électricité, le gasoil, l’autoroute et les emballages… voilà tout ce qui augmente depuis le début de l’année  », déplore Eric Pernoud. Après avoir fait les comptes, la note est salée, les coûts (sur les éléments listés par le PDG) ont augmenté de 44 % pour la société, sur les trois premiers mois de l’année, par rapport à 2021. Pour y faire face, l’entreprise a adapté sa logistique. «  De base, nous avions des rotations de camions, tous les jours, pour assurer l’approvisionnement des cinq magasins. Pour limiter les dépenses en gasoil, nous avons supprimé les rotations d’un jour par semaine. » Une mesure qui atténue les dépenses, mais visiblement pas assez…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ