Ferney-Voltaire : projet de centre commercial, les opposants toujours sur le front

Le projet s’inscrit dans la future Zone d’aménagement concertée (ZAC), soit 65 hectares de terrain et près de 200 000 m2 d’activités économiques.
Le projet s’inscrit dans la future Zone d’aménagement concertée (ZAC), soit 65 hectares de terrain et près de 200 000 m2 d’activités économiques.

Début juillet, la Cour administrative d’appel de Lyon a annoncé qu’une partie du projet du promoteur Altarea Cogedim était illégale, plus précisément en ce qui concerne le stationnement. Les places réservées aux vélos et aux poussettes seraient insuffisantes par rapport à la grandeur des bâtiments. En conséquence, la justice a décidé de laisser trois mois à la commune et au promoteur le soin de modifier le permis de construire. Soit d’ici fin septembre.

Pour le reste du projet ferneysien, la Cour a décidé de suivre l’avis favorable de son Rapporteur public ; la décision concernant le deuxième recours déposé en janvier 2021 par l’association Poterie Riposte reste donc en attente jusqu’à la décision finale certainement annoncée à la rentrée.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite