Genève : 35% des soignants travaillant dans le canton vivent en Haute-Savoie

Une nouvelle étude qui vient confirmer la prégnance des migrations pendulaires vers la Suisse, chez le personnel soignant vivant en Haute-Savoie.
Une nouvelle étude qui vient confirmer la prégnance des migrations pendulaires vers la Suisse, chez le personnel soignant vivant en Haute-Savoie.

La dernière étude conjointement réalisée par l’Observatoire Statistique Transfrontalier et l’INSEE Auvergne-Rhône-Alpes porte sur le personnel soignant dans l’Espace franco-valdo-genevois, qui s’étend des cantons de Vaud et Genève, aux départements limitrophes de la Haute-Savoie et de l’Ain. Les résultats, parus au début du mois d’août, montrent que la tendance à la migration pendulaire du personnel soignant vers la Suisse, ne s’inverse pas, que ce soit dans l’Ain, ou pour ce qui nous intéresse plus particulièrement, la Haute-Savoie.

En effet, on y apprend que sur les 15 300 soignants qui résident actuellement en Haute-Savoie, 6 300 d’entre-eux traversent chaque jour la frontière, pour aller travailler principalement en établissements de santé.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite