[CARTE] Gironde, Bretagne, Jura... Quels sont les principaux incendies qui touchent la France ?

Depuis le début de l’année, plus de 48 000 hectares de terre ont été brûlés par les incendies.
Depuis le début de l’année, plus de 48 000 hectares de terre ont été brûlés par les incendies. - Photo d’illustration - Ministère de l’Intérieur

L’été 2022 est marqué par des incendies d’une ampleur inédite. Depuis le début de l’année, 48 456 hectares de terre sont partis en fumée – et la saison n’est pas encore finie. Ce vendredi 12 août, huit incendies touchent la France et de nombreux autres départs de feux, plus petits, surviennent chaque jour.

Fait inhabituel cette année : aucune région n’est épargnée par les départs de feu. Des territoires habituellement épargnés sont désormais le théâtre d’importants incendies, à l’image de la Bretagne ou du Maine-et-Loire.

Voir en plein écran

En Gironde, l’acte II de Landiras

C’est, une nouvelle fois, l’incendie le plus important de France. Mardi, le feu de Landiras, s qui avait déjà noirci 14 000 hectares en juillet, a repris. Attisé par le vent, l’incendie s’est étendu jusqu’au département des Landes et a brûlé 7 400 hectares, indique la préfecture ce vendredi. Un millier de pompiers sont mobilisés sur place et 10 000 personnes ont été évacuées ces derniers jours.

Les soldats du feu doivent faire face à des conditions climatiques difficiles, entre sécheresse, températures caniculaires et vents tournants. Ce vendredi midi, une tornade de feu est apparue en Gironde, selon les sapeurs-pompiers de la Marne.

La Bretagne brûle

Un incendie, déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi, a déjà ravagé 230 hectares dans la forêt de Brocéliande, dans le Morbihan. Environ 200 soldats du feu sont en lutte contre les flammes et 150 personnes ont dû être évacuées de manière préventive, indique Le Télégramme.

Les sapeurs-pompiers sont notamment aidés des deux avions Air Tractor AT 802 arrivés de Suède jeudi soir, dans le cadre de la solidarité européenne.

660 hectares dévorés dans le Jura

Au dire des pompiers, ce sont les incendies « les plus importants depuis les années 1990 ». Depuis mardi, deux feux de forêt ont brûlé 660 hectares dans le sud du Jura. Un premier, dans le secteur de Cornod a été fixé jeudi. L’autre, sur les communes de Cernon et Vescles, a pu être ralenti, indique la préfecture.

Au total, 153 sapeurs-pompiers du Jura, de l’Ain, et d’autres départements voisins sont mobilisés. Jeudi, les habitants de la commune de Cernon ont dû être évacués.

Un incendie et plusieurs départs de feu en Ardèche

À Lagorce, dans le sud de l’Ardèche, un incendie s’est déclaré mercredi ravageant 320 hectares. Tandis que 210 pompiers sont mobilisés pour lutter contre les flammes, d’autres départs se sont déclenchés dans la nuit de jeudi à vendredi, indique Le Dauphiné.

1 400 hectares consumés dans le Maine-et-Loire

Dans le Maine-et-Loire, un incendie déclaré lundi a ravagé plus de 1 400 hectares de forêt. Ce dernier a été fixé mercredi en fin de journée. Cela signifie que le feu reste en cours mais que sa propagation a été stoppée.

Un second incendie, à Beaulieu-sur-Layon, au sud d’Angers, a également été fixé. Il a brûlé 150 hectares de région viticole.

Un feu fixé dans l’Aveyron

Après avoir emporté 750 hectares de végétation, l’incendie qui s’était déclaré lundi dans l’Aveyron a pu être fixé jeudi soir. Jusqu’à 500 sapeurs-pompiers ont été mobilisés pour maîtriser le feu. Au total, 3 500 personnes ont été évacuées de leur domicile et de plusieurs campings.