Saint-Julien : le 16 août 1944, le canton était libéré par la Résistance

Saint-Julien, le jeudi 17 août 1944 : des maquisards du corps-franc Breton exhibent un drapeau nazi pris à l'ennemi.
Saint-Julien, le jeudi 17 août 1944 : des maquisards du corps-franc Breton exhibent un drapeau nazi pris à l'ennemi.

Le 16 août 1944, Saint-Julien-en-Genevois est la première ville de Haute-Savoie libérée du joug allemand par les armes. Deux jours plus tôt, le commandement départemental des Forces Françaises de l’Intérieur avait donné l’ordre d’une attaque globale. Les résistants passent à l’attaque le 16 août, à l’aube.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite