À la Féclaz, des drôles d’engins motorisés permettent aux personnes à mobilité réduite de se promener

Maël propose aux touristes de découvrir le massif des Bauges d’une autre manière.
Maël propose aux touristes de découvrir le massif des Bauges d’une autre manière.

Avec son casque et ses lunettes de vélo vissés sur la tête, Maël Cordier mène le swincar avec une dextérité professionnelle. Cet alternant de l’Inseec Chambéry est âgé de 22 ans, depuis le mois de décembre il participe au développement d’une toute nouvelle activité dans la station de la Féclaz. Avec Pierre Veillet, ils proposent à tous ceux qui le souhaitent de tenter l’expérience de ce véhicule électrique qui désarticule ses roues afin de passer dans tous les endroits escarpés.

«  Je bosse dans l’événementiel et pendant le Covid, je ne pouvais pas travailler. Alors, j’ai regardé des vidéos sur le net et j’ai trouvé cet engin  », se souvient le gérant de l’entreprise Chauff’ Marcel. La décision est prise, il va se doter de véhicules et les proposera à la location.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite