L’Afrique : « Une très belle expérience »

Bénédicte a vécu, en Afrique, au Burkina Faso et au Bénin.
Bénédicte a vécu, en Afrique, au Burkina Faso et au Bénin.

Après des études de communication, Bénédicte fait une formation en tourisme et part quelques semaines à San Francisco. Son futur mari fait son service militaire en Afrique francophone, au Burkina Faso, elle le rejoint et pense pouvoir exercer dans le tourisme mais elle trouve un emploi dans la communication.

Elle vend des espaces publicitaires pour un annuaire. « Je me déplaçais en mobylette, un mode de locomotion très courant et j’ai fait réaliser une housse de siège en tissu éponge, pour qu’elle soit plus facilement reconnaissable ». Elle garde de très bons souvenirs, notamment du personnel qui travaille à son service. « Notre maison a été cambriolée et les employés locaux, choqués, ont organisé une véritable chasse à l’homme afin de retrouver les voleurs et le butin qui a pu être restitué à ses propriétaires », explique Bénédicte.

Après le Burkina Faso, qui signifie « pays de l’homme intègre », le couple s’installe au Bénin. Bénédicte travaille alors dans une agence de communication. Avec l’aide d’un ami, elle devient infographiste, métier qu’elle exerce toujours. En 1995, elle participe même à la campagne électorale de Jacques Chirac car la société qui l’emploie est mandatée pour, entre autres, la personnalisation de casquettes et T-shirts, à l’effigie du futur président de la République française. L’instabilité politique et le nationalisme ont hélas raison du couple qui revient vivre en France.