Ain & Haute-Savoie : des incertitudes demeurent pour l’avenir de la filière viticole

2021, pluie incessante et gel tardif, 2022 sécheresse... quel été pour 2023 ? Pour les producteurs du vin, c’est chaque année un peu plus la loterie.
2021, pluie incessante et gel tardif, 2022 sécheresse... quel été pour 2023 ? Pour les producteurs du vin, c’est chaque année un peu plus la loterie.

Si certains ont pu limiter la casse en 2021, le bilan global de la filière viticole a été très inquiétant ; en particulier pour les vins de l’AOC du Bugey. «  L’année passée sur l’ensemble de la filière, cela représente environ 70 % de pertes, confie Jean-Luc Guillon, président des vins du Bugey. Cette année on a échappé un peu au gel, on ne se dirige pas vers une récolte pleine, mais ce sera nettement mieux qu’en 2021. »

Les signaux sont donc positifs, mais le secteur est encore en proie à des incertitudes pour l’avenir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite