Albertville: la sismologie et les bons réflexes en cas de séisme

Albertville: la sismologie et les bons réflexes en cas de séisme

Les pauses risques, organisées par la ville d’Albertville, ont lieu le premier mercredi du dernier mois de chaque trimestre. Après « sirènes et signaux d’alerte », « risque inondation », « risque transport de matières dangereuse », « risque mouvement de terrain », risque météo » et « risque grands barrages », le thème du risque sismique a attiré un auditoire comme aucune des pauses précédentes n’avait réussi à le faire.

Olivier Cartier-Moulin, consulant en gestion des risques majeurs a présenté les intervenants : Pascal Servet, comédien, Emeline Maufroy, chercheure en sismologie et Mickaël Langlais, ingénieur de recherche à l’ISTerre.

En partenariat avec le Parc des Bauges et son programme « Renc’Arts », la première partie a pris la forme d’un spectacle interactif, mené par le comédien Pascal Servet, avec la participation d’une personne du public. Mise en situation, l’actrice d’un jour a parfaitement joué le jeu et donné ses réponses à la question « et là qu’est-ce que je fais ? » pendant la survenance d’un séisme.

Les réponses et les échanges avec le public ont confirmé quels étaient les bons réflexes :

· Lors du séisme :

Se mettre à l’abri près d’un mur, d’une structure porteuse ou sous un meuble solide.

S’éloignez des fenêtres pour éviter les bris de verre.

Étant au rez-de-chaussée et à proximité de la sortie, et seulement dans ce cas, sortir du bâtiment et s’éloigner.

Ne jamais utiliser des escaliers et/ou des ascenseurs.

En extérieur, ne pas rester près des fils électriques ou de ce qui peut s’effondrer (ponts, corniches, toitures, cheminée, etc.). Si vous êtes en voiture : s’arrêter, mais jamais à proximité d’un pont, de bâtiments ou d’arbres.

Ne quitter son abri que lorsque la terre n’a plus tremblé depuis un certain temps.

· Après le séisme

Couper l’eau, l’électricité et le gaz : en cas de fuite ouvrez les fenêtres et les portes.

Sortir avec précaution des bâtiments et rester éloigné de ce qui pourrait s’effondrer (ponts, corniches, toitures, bâtiments…) et ne pas se mettre sous ou à côté de fils électriques.

Ne pas emprunter les ascenseurs.

Appelez les secours au 18/15/112 mais ne pas passer d’appels personnels pour ne pas surcharger les lignes.

Ne pas entrer pas dans un bâtiment endommagé.

N’allez pas chercher vos enfants, ils sont pris en charge par les équipes pédagogiques et les secours en milieu scolaire et périscolaire.

Ne pas fumer, ne provoquer ni flamme ni étincelle.

Suite à cette présentation et discussion, 2 interventions, ont complété le thème du jour et continué de captiver le public, un véritable cours de sismologie, par Emeline Maufroy, chercheure en sismologie puis un décryptage (notre vidéo) du séisme de mars 2022 dans notre région par Mickaël Langlais, ingénieur de recherche à l’ISTerre.