Les clubs de foot de Viry et de Saint-Julien unissent leur destin pour le bien des jeunes

Serge Garcia (à gauche) et Jean-Philippe Morel aux côtés de Julien Chevalier, adjoint aux sports à Saint-Julien.
Serge Garcia (à gauche) et Jean-Philippe Morel aux côtés de Julien Chevalier, adjoint aux sports à Saint-Julien.

À force, ils avaient fini par frôler dangereusement le hors-jeu. Depuis quelques années, les effectifs de L’Étoile sportive de Viry et de L’Union sportive de Saint-Julien étaient en chute libre, le Covid n’ayant évidemment rien arrangé. En cinq ans, le club de football virien a perdu une cinquantaine de licenciés, passant grosso modo de 250 à 200, tout comme son voisin saint-juliennois (de 180 à 130). «  On avait du mal à inscrire des équipes dans toutes les catégories, rapportait Jean-Philippe Morel, ex-président de l’ESV, devant le conseil municipal de Saint-Julien, ce jeudi 15 septembre. Nous ne pouvions pas répondre à la demande des enfants du territoire.  » Alors, pour ne plus laisser les jeunes au bord du terrain, les deux clubs, jusqu’ici rivaux lors de derbys fratricides, ont décidé d’unir leurs forces.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite