La télémécanique fête son 150e anniversaire (1/2)

Au premier plan, l’usine électrometallurgique (Defer puis Archinard et Lossier), derrière l’ancienne usine de pâte à bois, reliées au pilier qui permettait d’exploiter l’énergie hydraulique.
Au premier plan, l’usine électrometallurgique (Defer puis Archinard et Lossier), derrière l’ancienne usine de pâte à bois, reliées au pilier qui permettait d’exploiter l’énergie hydraulique.

Avec les dégâts du temps et l’urbanisation croissante, on pourrait croire que tous les vestiges de la prestigieuse époque industrielle de Bellegarde avaient disparu.

Pourtant, il n’en est rien et les fins observateurs autant que les passionnés d’Histoire savent nous conter l’utilité de certaines constructions qui remontent jusqu’à 150 ans ! En témoignent les deux piliers proches des pertes du Rhône, qui ont joué un rôle décisif dans l’essor qu’a connu Bellegarde à la fin du XIXe siècle : c’était l’époque de la télémécanique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite