Pays bellegardien : A quand plus de trains pour les frontaliers ?

Actuellement, 23 allers-retours ferroviaires sont assurés quotidiennement entre Bellegarde et Genève.
Actuellement, 23 allers-retours ferroviaires sont assurés quotidiennement entre Bellegarde et Genève.

Depuis 2010, la réhabilitation de la ligne du Haut-Bugey, surnommée également ligne des Carpates, pour un coût de 341 millions d’euros, a permis aux TGV (Trains à grande vitesse) de gagner vingt minutes entre Genève et Paris. Elle reste largement sous-utilisée. Des TER (Trains Express Régionaux) ou le LEX (Léman Express) pourraient l’emprunter et transporter des travailleurs frontaliers genevois de plus en plus nombreux à résider dans les communes du Haut-Bugey.

Une galère en moins pour les frontaliers ?

Bernard Lensel, urbaniste et maire du Poizat-Lalleyriat, milite ardemment en ce sens.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite