Canton de Vaud : les Mercier, une famille française qui a marqué le développement de Lausanne

Maison Mercier: Les empreintes de la famille Mercier sont encore bien visibles à Lausanne, comme la maison Mercier au cœur du quartier des affaires.
Maison Mercier: Les empreintes de la famille Mercier sont encore bien visibles à Lausanne, comme la maison Mercier au cœur du quartier des affaires. - Marino Trotta - Ville de Lausanne

Bon nombre de frontaliers l’empruntent au quotidien pour rejoindre le centre-ville de Lausanne depuis le débarcadère d’Ouchy. Ils n’imaginent pourtant pas la ligne M2 du métro dans son allure d’autrefois. Avant d’être recouverte par la verdoyante « promenade de la ficelle », ce tracé a été celui du premier funiculaire de Suisse, l’un des premiers d’Europe, inauguré en 1877, sous l’impulsion notamment de Jean-Jacques Mercier.

Une famille de réfugiés Français

Jean-Jacques Mercier III, pour être plus précis. Comme le relate l’hebdomadaire « Le Conteur vaudois » en 1903, dans un article intitulé « » Les Jean-Jacques Mercier » », ils sont nombreux à avoir porté ce nom, synonyme dans le canton d’une épopée industrielle hors du commun.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite