Vallée d’Aulps : conserver l’esprit montagnard d’un village, «c’est une question de volonté»

Jean-Claude Denné confie préempter des habitations en cas de désaccord avec des promoteurs.
Jean-Claude Denné confie préempter des habitations en cas de désaccord avec des promoteurs.

On voit de tout en vallée d’Aulps. Il y a les villages qui connaissent une urbanisation galopante, et ceux qui résistent à la pression immobilière grandissante, et qui réussissent à garder une âme montagnarde. A Montriond par exemple, les chalets traditionnels sont majoritaires. «  On fait en sorte que les gens rénovent de l’ancien, et quand on construit, c’est dans l’esprit des constructions d’un village savoyard  », souligne Jean-Claude Denné, le maire, qui a pourtant l’objectif de démolir, entre autres, une ancienne ferme de plus de 200 ans, située au centre du village, pour laisser place à de nouvelles constructions. «  Il n’est pas possible de la rénover. Mais on reconstruira quelque chose dans les règles

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite