Echenevex : un seul terrain de foot pour 27 équipes... l’ESCO rêve de nouvelles installations

Roger Boutherre, Sabrina Lavaux et Michel Folco, le président du club.
Roger Boutherre, Sabrina Lavaux et Michel Folco, le président du club.

N ous n’avons qu’un seul terrain synthétique pour tout ce monde ; il date de 2011 et arrive en fin de vie ; nous sommes très, très à l’étroit, signale le président Michel Folco. Faute d’un vestiaire pour les filles, quatre de nos cinq équipes féminines sont contraintes d’aller jouer à Sauverny. Etablir le planning des entraînements et des matches, du lundi au dimanche de 17h30 à 23h30, est un casse-tête permanent.  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ