Chamonix : l’école militaire de haute montagne, une référence mondiale

Les cadres formés à l’EMHM sont capables de mener un groupe dans des conditions très difficiles en haute montagne.
Les cadres formés à l’EMHM sont capables de mener un groupe dans des conditions très difficiles en haute montagne. - Photos en montagne : JP Tauvron.

L’insigne bleu de l’EMHM (école militaire de haute montagne), sur lequel sont représentées les saillantes aiguilles des Grands Charmoz et du Grépon, donne le ton : le terrain de jeu de l’institution chamoniarde, qui souffle ses 90 bougies cette année, est celui des reliefs escarpés.

C’était déjà le cas lors de la naissance de l’école, au centre-ville de Chamonix, en 1932. «  L’année précédente, une section d’éclaireurs-skieurs avait vu le jour, rembobine Patrick Juin, lieutenant-colonel et numéro deux de l’EMHM. Pour structurer les formations, le général Dosse crée l’école de haute montagne.  » Qui deviendra militaire en 1964.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ