Thoiry : Guillaume Jacquet, voltigeur les pieds sur terre

Ce franco-suisse, habitant de Thoiry, est voltigeur, pilote-enseignant et travaille également dans le marketing pour un journal suisse.
Ce franco-suisse, habitant de Thoiry, est voltigeur, pilote-enseignant et travaille également dans le marketing pour un journal suisse. - ent

Tout est parti d’un «  rêve de gosse  ».

Alors enfant thoirysien, Guillaume Jacquet observe avec attention son grand frère Alain manier soigneusement ses maquettes d’avions. De l’hélice à la dérive, rien ne lui échappe ; il tient entre ses mains un avenir qui lui semble tout tracé. Son rêve en tête, il ne deviendra cependant pas pilote professionnel comme son aîné. «  Je voulais devenir pilote de chasse, mais à l’adolescence, il ne faut pas se leurrer, je n’ai pas été un bon élève…, avoue-t-il. Mais, quand j’ai eu mon premier boulot, j’ai économisé pour me payer ma licence de pilote.  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ