Ni putes ni soumises Pays de Gex : « Les violences, ce n’est pas que le 25 novembre »

Margaux Pradon (droite), juriste de formation, est directrice de l’association Ni putes ni soumises depuis janvier 2021. Anne Guillet, psychomotricienne, est salariée depuis septembre 2019. La troisième salariée est Andreia Lima.
Margaux Pradon (droite), juriste de formation, est directrice de l’association Ni putes ni soumises depuis janvier 2021. Anne Guillet, psychomotricienne, est salariée depuis septembre 2019. La troisième salariée est Andreia Lima.

L’association, fondée en 2003 par Fadela Amara, a essaimé de nombreuses entités à l’échelle de la France. Sur notre territoire – et jusqu’au Pays bellegardien – il en existe une, créée en 2004 et installée à Ferney-Voltaire. Elle compte aujourd’hui trois salariées qui se déplacent à travers diverses communes gessiennes, que ce soit pour accueillir des personnes victimes de violences conjugales, sexistes et sexuelles, ou encore, pour sensibiliser les scolaires à ses sujets dans les établissements.

Point sur l’année écoulée et sur la Journées du 25 novembre avec la directrice, Margaux Pradon, et la psycho, Anne Guillet.

Tout d’abord, quel territoire couvrez-vous ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour suivre l'info locale en continu, je m'abonne !
J'en profite
J ACCÈDE À MON ARTICLE EN REGARDANT UNE PUBLICITÉ