Annemasse : et si un parc voyait le jour à côté du parking Hercos ?

Avant d’en faire une réserve de la biodiversité, un gros nettoyage s’imposera pour ce terrain dans un état déplorable...
Avant d’en faire une réserve de la biodiversité, un gros nettoyage s’imposera pour ce terrain dans un état déplorable...

Les idées reçues ont la peau dure. Encore régulièrement accusée de bétonner à tout-va, la Ville d’Annemasse se préoccupe pourtant de plus en plus de la préservation et de la valorisation de ses espaces verts. Elle en apporte une nouvelle preuve dans sa quatrième modification du PLU (Plan local d’urbanisme), en classant en zone N (naturelle), un terrain situé à côté du parking Hercos et derrière le cimetière.

Jusqu’à présent, cette parcelle d’une superficie de 10 510 m2 figurait en zone AU et était donc susceptible d’accueillir des logements. «  Il y a quelques années, on aurait pensé à construire  », reconnaît Michel Boucher, premier adjoint à l’urbanisme. Alors que la transition écologique est désormais le fil vert du programme de la municipalité, la Ville songe plutôt à faire de cet hectare une réserve de la biodiversité, voire un parc à très long terme.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite