Thoiry : ils élèvent une tonne de truites pour réempoissonner les rivières

Les reproductrices sont parfois de beaux morceaux, comme celle-ci de 2,5kg. A droite, extraction de la laitance.
Les reproductrices sont parfois de beaux morceaux, comme celle-ci de 2,5kg. A droite, extraction de la laitance.

Depuis plusieurs semaines, le samedi matin, ils sont une quinzaine, voire plus, à se retrouver à la pisciculture de la Gremaz pour une opération peu banale : la reproduction des truites de l’élevage.

Novembre-décembre, période de la reproduction

Eux, ce sont les membres de la société de pêche de Thoiry, regroupés autour du président Marcel Formica et du vice-président Eric Blanc.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite