En fermant les épiceries la nuit, Annemasse veut retrouver des nuits calmes

Les épiceries de nuit d’Annemasse, comme ici rue du Faucigny, portent désormais bien mal leur nom.
Les épiceries de nuit d’Annemasse, comme ici rue du Faucigny, portent désormais bien mal leur nom.

Pour la poignée de gérants d’épiceries de nuit du centre-ville d’Annemasse, c’est la gueule de bois en ce début d’année, non pas à cause d’une soirée du 31 trop arrosée, mais en raison d’un arrêté municipal, actant la fermeture de leurs établissements entre 22h et 6h tout au long de l’année, et ce depuis ce dimanche 1er janvier. Comme nous l’avions annoncé dès le 22 décembre, Christian Dupessey, maire d’Annemasse, a bel et bien pris, ce vendredi 30 décembre, cette décision politique forte, qui vise dans les faits quatre voire cinq établissements vendant de l’alcool à emporter jusqu’au petit matin. La municipalité travaillait depuis un an sur ce sujet et a finalement opté pour une mesure, dont le premier édile reconnaît qu’elle est «  sévère  » : « 

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Je profite de l'offre de Noël pour suivre l'actu en continu
J'en profite