Le taux du Livret A passera de 2 à 3 % au 1er février

Cette hausse du livret A est une conséquence de l’inflation élevée, estimée à 5,2 % en moyenne sur l’année 2022.
Cette hausse du livret A est une conséquence de l’inflation élevée, estimée à 5,2 % en moyenne sur l’année 2022. - Pixabay

Le taux du livret A passera finalement à 3 % au 1er février sur recommandation de François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France. Un choix confirmé par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, au JT de 13 heures de France 2 ce vendredi 13 janvier.

L’application de la formule – la moyenne entre les taux monétaires à court terme et l’inflation sur le semestre précédent – aurait dû aboutir à un taux de 3,3 %. Avec le changement de formule intervenu en février 2020, le livret A ne protégeait déjà plus de l’inflation (5,9 % sur un an en décembre).

Le taux du Livret A est recalculé deux fois par an pour suivre l’inflation, en février et en août. En février 2022, son taux avait augmenté, passant de 0,5 % à 1 %. En août, celui-ci avait doublé, passant de 1 % à 2 %, soit le plus haut taux depuis 2012. Il peut être revalorisé en mai ou en novembre de façon exceptionnelle, mais cela n’a pas été le cas en 2022, malgré une forte inflation.

Le gouverneur de la Banque de France et Bercy ont décidé d’invoquer les « circonstances exceptionnelles » prévues dans les textes pour minorer la hausse du taux du livret A, et celle du Livret de développement durable et solidaire, dont le taux dépend de celui du Livret A.

La Banque de France a proposé que le taux du Livret d’épargne populaire (LEP) passe de 4,6 % à 6,1 % au 1er février, conformément à la règle de calcul.