Albertville : avec Solid’Air Montagne, randonnez en créant du lien social

Gwenaëlle Mazé a créé l’association avec Nicolas Soenger.
Gwenaëlle Mazé a créé l’association avec Nicolas Soenger.

Il y a quelques semaines, Gwenaëlle Mazé et Nicolas Soenger ont créé l’association Solid’Air Montagne. Elle est éducatrice spécialisée, lui accompagnateur en montagne... tous deux se sont rencontrés lors d’une séance du SEL, système d’échange local  : « Motivés pas certaines valeurs et une même philosophie de la vie, nous avons dialogué montagne et lien social. Une discussion passionnante qui est demeurée longtemps au stade de la théorie ».

Au centre d’hébergement Albertin, Gwenaëlle s’occupe de personnes au ban de la société, n’ayant pas de logement, de projet, de vie vraiment déterminée  : « C’est au cours d’une sortie montagne avec mon boulot qu’a germé l’idée de créer cette association. Nous nous sommes rendus compte de l’impact positif que pouvait avoir une randonnée : au bas de la montagne, certains nous assuraient ne jamais pouvoir y arriver... une fois la destination atteinte, elles nous étaient reconnaissantes de les avoir encouragées... Et ce modèle, il est valable dans la nature comme dans la vie  ! »

Cette prise de confiance, estime-t-elle, ne trouve son sens que dans la mixité. L’association a déjà programmé deux sorties en novembre et décembre... mais pas question de n’y inscrire que les personnes du foyer  : « L’info sera diffusée partout et nul n’est obligé de venir. L’idée, c’est de permettre à des gens qui ne se croisent jamais de se rencontrer, dialoguer et créer du lien. En fait, la montagne est à la fois le centre du projet et un simple prétexte pour faciliter une dynamique sociale et environnementale. Et puis ça permet de casser certaines représentations humaines ».

Cette activité centrale pour l’association (qui en nourrit d’autres pour l’avenir) va dans le sens, note Gwenaëlle, des politiques sociales actuelles plaidant pour le décloisonnement des pratiques... « Nous sommes en pleine période de transition, ajoute l’éducatrice, avec cette question centrale, mais que fait-on derrière  ? L’une des vocations de cette association, c’est justement d’inventer des solutions pour construire la société de demain ».

Mais qui va oser franchir le cap, oser se mêler à des gens vivant en marge de la société  ? « Tous ceux pour qui notre projet a du sens, répond du tac au tac Gwenaëlle. Il ne faut pas venir dans la perspective d’apporter quelque chose. Il suffit juste d’être présent et ouvert à l’autre. Cette simple bienveillance peut apporter beaucoup et inciter des gens qui ne croient plus en rien à ne pas lâcher, à se remobiliser ».

Un super projet  !

L’association recherche du matériel

Solid’Air Montagne organise une sortie familiale « construire sa cabane » le 6 novembre, puis une autre le 4 décembre sur le thème « Première sortie neige »... « et s’il n’y a pas de neige sourit Gwen, on fera autre chose  ! ». Pour que le matériel ne soit pas un frein à ces randonnées de niveau facile, Gwen recherche des dons de matériels  : chaussures de marche, polaires etc... « et puis comme il nous faudra financer nos activités, nous organiserons certainement à partir du vestiaire constitué une location de matériel à bas prix ».

Autre recherche émise par l’association  : un local pour stocker le matériel.

Deux contacts  : Nicolas  : 06 09 04 17 53  ; Gwenaëlle  : 06 59 70 73 16.