Pays de Gex : en ces temps particuliers, un petit poème de l’auteur divonnais Valérie Gnoni

La Divonnaise Valérie Gnoni, auteur de deux livres, en dédicace l’an dernier dans le Pays de Gex.
La Divonnaise Valérie Gnoni, auteur de deux livres, en dédicace l’an dernier dans le Pays de Gex.

Ce jour, 1er avril 2020.

Ce matin, au réveil,

J’aurais aimé que l’on me dise que c’était une blague et non la réalité...

J’aurais aimé que cette pandémie n’aie jamais existé...

J’aurais aimé que toutes ces personnes décédées soient éveillées...

J’aurais aimé que tous les professionnels de santé aient été écoutés...

J’aurais aimé que tous ces travailleurs obligés soient protégés...

J’aurais aimé que nous acceptions tous d’être confinés...

J’aurais aimé que la clé de cette viralité soit pluralité...

J’aurais aimé que notre liberté soit retrouvée...

J’aurais aimé ne pas avoir à exprimer avec ces mots ces maux partagés par toute l’humanité...

Ces jours futurs,

J’aimerais que l’espoir après ce raz-de-marée recouvre la santé...

J’aimerais que les blessés par cette épreuve retrouvent la sérénité...

J’aimerais que cette magnifique solidarité spontanée continue dans la durée...

J’aimerais que nos émotions éprouvées favorisent notre unité...

J’aimerais que cette expérience endurée nous fasse nous rassembler...

J’aimerais que nos sentiments d’amour et d’amitié soient diffusés...

J’aimerais que nous ayons compris et appris pour ne rien renouveler...

J’aimerais qu’ensemble nous réinventions une vie meilleure et plus juste avec dignité...

J’aimerais simplement vous remercier de partager toutes ces vérités...