(PHOTOS) Annecy : ils vivent à côté de la centrale à bitume des Îles

Isabelle réclame une étude sur les rejets atmosphériques de cette installation.
Isabelle réclame une étude sur les rejets atmosphériques de cette installation.

M oi, ça ne me gêne pas. » Yvette, 81 ans, l’une des plus anciennes habitantes de la rue de la Crête, a appris à vivre avec les installations de la zone industrielle des Îles, situées au cœur de la ville à seulement quelques centaines de mètres des habitations.

C’est ici, sur le bord du Fier, qu’est basée depuis 1950 l’entreprise de BTP Ceccon, qui a notamment une centrale à béton pour les constructions de bâtiments, et sur le même site depuis 1971 le GIE Savoies Enrobés avec sa centrale d’enrobés, destinés aux routes.

Selon Yvette, les nuisances étaient pires du temps où une entreprise de moellons et une boîte de nuit se trouvaient en face de chez elle. « On ne sent rien et, le bruit, il n’y en a pas trop », confirme Henri, son voisin de 79 ans.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite